Campus+Header.jpg

C'est quoi?

Le Parcours Alpha Prison s'adresse aux personnes détenues en Maison d'Arrêt ou en Centre de Détention. Ce parcours leur donne l'occasion d'aborder des questions sur le sens de la vie, et de découvrir comment la foi chrétienne peut les affermir dans leur vie de tous les jours.

Ce Parcours est proposé exclusivement dans le cadre de l'aumônerie chrétienne de l'établissement pénitentiaire.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les Parcours Alpha Prison, n'hésitez pas à nous contacter.

 
 

Alpha à la rencontre des prisonniers de Bayonne

Depuis un an, une équipe d'une dizaine de personnes a mis en place le parcours Alpha Prison en lien avec la maison d'arrêt de Bayonne. En leur nom, Bidie, une participante nous raconte comment elle vit cette belle aventure tant humaine que spirituelle.

La naissance de la démarche

Cela fait 30 ans que je passe devant la Maison d’Arrêt de Bayonne. Systématiquement, je me demande « Qu’est-ce qu’il y a derrière ces murs ?  Qu’est-ce qu’il s’y passe ? ». L’univers carcéral m’a toujours intriguée. Lorsque je vivais à Toulouse et cherchais du travail, une amie m’avait proposé de présenter en même temps qu’elle un concours pénitentiaire. Je n’ai rien tenté, tant je manquais alors de confiance en moi. Je me sentais si miséreuse que je ne voyais pas ce que je pourrais apporter à des personnes peut-être encore plus démunies que moi, puisque privés de liberté tandis que je ne savais que faire de la mienne.

En 2016, Jean Baptiste, un ami du parcours Alpha Classic à Saint-Pierre d’Irube, m’a parlé du projet Alpha Prison. Il lui semblait évident que je fasse partie de l’équipe. Je ne prenais pas de risques puisque nous étions plusieurs. Je n’ai jamais pensé faire une erreur et je suis aujourd’hui heureuse d'avoir participé à cette aventure qui a encore de belles surprises à nous révéler…

Alpha_Prison.JPG

Le début du parcours

Pour entrer en prison, il faut montrer patte blanche. Vérification faite de mon casier judiciaire, autorisation spéciale demandée et accordée, je deviens importante pour mériter de me retrouver derrière les barreaux. La première fois, ça m’a fait froid dans le dos !

Notre première intervention date du 10 juillet 2016. J’ai eu l’honneur de vivre cette primeur en binôme avec l'ami qui m'y a invitée. Les détenus me semblaient intrigués : « Et pourquoi ne pas essayer cette activité nouvelle ? Ici, les ailleurs sont restreints… ». Une fois la surprise passée, ils se sont vite montrés intéressés par l’échange, par le sujet, par notre bienveillance.

Cette première fois, j’ai senti les surveillants assez froids, un peu comme des portes de prison… « Et un boulot de plus pour nous ! ». Je les sentais dubitatifs aussi sur notre démarche. J’ai affiché un grand respect à leur égard, tout comme mon coéquipier, pour obtenir de leur part un sourire en prime du laissez-passer. Au fur et à mesure des interventions de notre équipe, nous avons le sentiment d’être attendus, tant par les gardiens que par les détenus ; on est reconnu. C’est un peu comme quand nous allons chez quelqu’un qui a plaisir à nous recevoir. Présenter la carte d’identité n’est plus qu’une formalité.

Le déroulement des séances

Au début de nos interventions, la durée d’une séance était rigoureusement limitée à 1 heure et à 2 intervenants. C'est pourquoi nous avons organisé un tour de rôle pour que chacun puisse vivre son engagement "de l'intérieur". Chemin faisant, l’administration pénitentiaire nous a accordé 1h30 (et même 3h15 pour le condensé de la séance dédiée à l’Esprit Saint qui se déroule durant un WE dans le parcours Alpha Classic). Puis le nombre d’intervenants a été autorisé à 3 ; il a été même jusqu'à 4 pour la séance sur l’Esprit Saint.

Le déroulement de la séance a aussi évolué. Avant, il commençait par une petite collation d’1/4 d’heure, à l’image du repas dans un parcours Alpha Classic. Ce temps a malheureusement été retiré pour l’application stricte du règlement par le directeur. Il reste l’exception des 3 fêtes religieuses : Noël, Pâques et l’Assomption pour lesquelles nous sommes autorisés à faire entrer de la nourriture. Après la collation, l’aumônier fait un tour de table rapide et présente la séance du jour. Puis, l’orateur lit l’exposé issu de l’exposé du parcours Alpha Classic que nous avons résumé en 15/20 minutes. Enfin, un échange est mené par un animateur d’Alpha Prison, accompagné des prières bienveillantes d’un membre de l’équipe. Au même moment, à l’extérieur de la Maison d’Arrêt, les autres membres de l’équipe prient en Eglise. Une fois sortis de prison, nous nous réunissons pour un débriefing.

Oui, j’ai beaucoup appréhendé d’entrer dans ces locaux mystérieux pour moi. J’avais peur de cet univers carcéral, inconnu, sans repères. Je craignais de ne pas avoir la bonne attitude face aux détenus. Je m’en suis confiée à eux, ils m’ont rassurée.

Aujourd’hui, j’attends avec joie mon tour d’aller en prison…

L'équipe Alpha Prison de notre paroisse, en grande partie en photo, a fait un bilan de cette première année. Elle a décidé à l'unanimité de continuer l'aventure en animant un deuxième parcours en 2017/2018... d'autant plus que le nouvel aumonier est Jean ELICAGARAY, prêtre de notre paroisse.

Découvrir l'histoire de Leandro